- La Mine de Baal-Moloch est une véritable dévoreuse d’hommes. Il faut les voir, les petites silhouettes des ouvriers, disparaître chaque matin entre les hauts fourneaux qui recrachent, jour comme nuit, des rivières rouges d’acier brûlant. Les travailleurs qui rentrent dans le ventre de la « bête » ne peuvent s’empêcher de se demander si leur nom figurera cette année sur la liste des sacrifiés à l’autel de la productivité : les patrons, peu scrupuleux, rognent sur toutes le dépenses possibles et la sécurité en pâtit. Effondrements, poches de gaz, les accidents sont légions et l’exploitation de la mine réclame son lot de victimes…

- Belzébuth, le Seigneur des Mouches, est décrit par certains comme un ivrogne attirant tous les diptères du coin par son haleine trop chargée en vin rouge. Les Septièmes Enfants, eux, le décrivent comme une silhouette toute d’insectes et de soie vermeille sous un haut de forme élégant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir