Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; JCommentsACL has a deprecated constructor in /web/ginungagap1/www/components/com_jcomments/classes/acl.php on line 17

150 mètres de dénivelé, tout en lacets pentus envahis par les brouettes. Autant dire que les potagers communautaires du Ruban sont un univers qui se mérite. Frange verte poussant sur la crête du volcan, les jardins sont un des rares endroits de Merkhos la Rouge où poussent des légumes, un village éphémère de palissades et de cabanes à outils, en marge de la Cité-Cratère, bercé par le bruissement des feuilles et le chant des oiseaux dans les arbres fruitiers. Vert piquant des pommes et des fèves en gousse, pampres pourpre des vignes, sinople tirant vers  le rose des queues d'épinards, couleur fauve des céleris, violet profond des aubergines, le Ruban est une symphonie de couleur et de végétaux éléphantesque. Ici, les abricots ressemblent à des melons, les haricots sont longs comme l'avant bras, et le poids des tomates murissant au soleil finit souvent par briser les tuteurs de bois noir. La terre volcanique y est certes fertile, l'eau y vient d'un des trois ruisseaux magiques de la cité, acheminée par un ermite un peu fou, et sa vingtaine de chêvres. Et puis il y a les bouses. Les fèces draconniques précieusement collectées sur le tarmac de l'Aire d'Envol et jusque dans les baraquements où dorment les gros porteurs. Elles sont l'engrais de tous les potagers, et c'est surement grâce à elles qu'un année, des enfants avaient pu se creuser une cabane dans une pomme, énorme, monstrueuse, au point que tout l'arbre fruitier s'en était penché pour faire reposer la géante sur le sol.

On ne rencontre cet endroit hors du monde que si l'on y est invité, ou que l'on hérite d'une parcelle, par un ami ou un parent. Certains y ont aussi acheté leur place, mais personne ne sait au juste à quel prix. Ici tout le monde se connait et se fréquente, même si l'on vient des 4 coins de la ville pour bêcher son petit carré de patates ou tailler ses orangers. Les bourgeois du Quartier Kesy y discutent pucerons avec des grands escogriffes du Quartier des Peaux Sanglantes. Tandis que leurs parents binent, la marmaille de Fabrique y pèche la grenouille, dans les canaux d'irrigation, sous l’œil attendri d'un vieux général du Quartier des Manoirs, qui finira par les leur cuisiner sur un feu de brindilles.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir